Select Page

Auteur : danboss

C’est pas drôle !

Trois jeunes secrétaires discutent à la pause des tours qu’elles ont déjà joué à leur patron. – Moi, dit la première, j’ai découpé toutes les photos dans son play-boy, il n’a jamais trouvé qui avait fait le coup… – Ha ! Ha ! Ha ! Moi, dit la deuxième, il y a quinze jours, j’ai trouvé des préservatifs dans son tiroir, et je les ai tous percés avec une épingle. La troisième, elle,...

Read More

Quel mufle !

Un couple en pleine action, la pression commence à monter… Elle : Continue ! continue ! Lui : Oui, oui ! Elle : Ne sois pas timide, montre que tu es un homme ! Lui : Oui, oui ! Elle : Dis-moi des choses sales ! Lui : – La cuisine, la salle de bains, le salon, la...

Read More

Le travail rend bête

Pensée du philosophe chinois Chang Ying Yue : Celui qui, tout au long de la journée, Est actif comme une abeille, Est fort comme un taureau, Bosse comme un cheval, Et qui le soir venu est crevé comme un chien Devrait consulter un vétérinaire : Il est fort probable que ce soit un âne...

Read More

Fermez la porte !

Une secrétaire remarque que la braguette de son patron est ouverte. Embarrassée, elle lui dit : – Monsieur, je crois que la porte du garage est restée ouverte. Le directeur, perplexe, ne comprend pas jusqu’à ce qu’elle lui montre. Il remonte rapidement la fermeture et dit : – J’espère que vous n’avez pas aperçu ma super Cadillac de luxe… – Non, juste une vieille Volkswagen rose avec deux pneus...

Read More

Pas très futé

Un jour, mon « homme-de-maison » de mari décide de laver son maillot de foot. Il entre dans la buanderie et crie : – Quel cycle j’utilise pour la machine ? – Ca dépend, qu’est-ce qui est écrit sur ton maillot ? – « PSG ». Et ils diront qu’il n’y a que les...

Read More

Bien fait !

Une blonde, voulant gagner un peu plus d’argent, décide de se présenter comme ‘femme à tout faire’ auprès de ses voisins. Elle se présente à la première maison et demande au propriétaire s’il aurait du travail pour elle. – Oui, j’aurais bien besoin de quelqu’un pour repeindre mon porche. Vous prenez combien ? – 50 euros, répond la blonde. L’homme accepte et lui dit que la peinture et tout ce dont elle a besoin est dans le garage. L’épouse du propriétaire, qui a entendu la conversation, lui demande : – A-t-elle réalisé que notre porche fait tout le tour de la maison ? » – Je ne sais pas, et tant pis pour elle, répond-il. – Tu as raison. Je vais finir par croire que toutes ces blagues sur les blondes qu’on reçoit par email sont justifiées ! Peu de temps après, la blonde vient à la porte pour recevoir son paiement. – Vous avez déjà fini ?, demande l’homme. – Oui, et comme il restait de la peinture, j’ai même passé une deuxième couche. L’homme, étonné, sort de sa poche les 50 euros et les lui donne. – Ah, au fait, ajoute la blonde, ce n’est pas une Porsche… mais une Jaguar...

Read More

Faites ce que je dis… pas ce que je fais !

Dans une caserne de gendarmerie, le Capitaine croise un jeune gendarme fraîchement débarqué de l’école de Gendarmerie. – Comment vous appelez-vous, mon garçon ? – Thomas, et vous ? Le capitaine, furieux, s’écrie : – Mon petit bonhomme, je ne sais pas d’ où vous arrivez, mais sachez que je suis le Capitaine et que je m’ appelle « MON CAPITAINE ». De même, dans ma compagnie, j’appelle les gens par leur nom de famille. Si vous vous appelez Thomas Tartenpion, je vous appellerai « Tartenpion », mais pas Thomas. Me suis-je bien fait comprendre ? – Oui, mon capitaine. – Alors, c’est quoi votre nom de famille ? – « Montcherry ». – Très bien, Thomas, au...

Read More

Occupation

Savez-vous comment occuper un blonde pendant une heure (ou plus!) ? La réponse est en bas… La réponse est en haut…

Read More

La curiosité est un défaut

Un soir, deux prêtres se déshabillent et entrent dans la douche. Ils réalisent alors qu’il n’y a pas de savon. Le prêtre John dit qu’il en a dans sa chambre et s’y rend sans prendre la peine de se rhabiller. Il prend deux morceaux de savon, un dans chaque main, et s’en retourne vers la douche. A mi-chemin, il rencontre trois nonnes qui viennent dans sa direction. Il n’a aucune place où se cacher. Il se plaque alors contre le mur comme une statue. Les nonnes s’arrêtent, stupéfaites de voir une statue si réaliste. La première tend la main et touche son pénis. Surpris, il laisse tomber le premier morceau de savon. – Oh ! Regardez, mes sœurs, c’est un distributeur de savon ! La deuxième veut aussi essayer et elle touche à son tour son pénis. Il laisse tomber le deuxième morceau de savon. La troisième n’est pas la moins curieuse et tire deux, trois fois sur le pénis, sans résultat.Elle continue son effort de plus en plus belle et soudain s’écrie : – Sainte-Mère de Dieu, il donne aussi le gel douche...

Read More

Comptes de blondes

30 000 blondes manifestent sur un stade de foot. Deux journalistes veulent leur poser des questions pour les tester. L’un d’eux se tourne vers leur chef et lui pose une colle : – Combien font 3+4 ? La blonde : – 6. Le journaliste dit non et toutes les autres blondes clament : – Une autre chance, une autre chance ! – Combien font 5+2 ? – 8. – Une autre chance, une autre chance ! – Combien font 6+1 – 7 Et toutes les autres blondes : – Une autre chance, une autre chance...

Read More

La politique, c’est un métier

Dans un train, Sarko, Chirac et une jolie Norvégienne voyagent dans le même compartiment. Ils roulent sans se parler depuis des heures quand un tunnel vient plonger le train dans l’obscurité la plus totale. On entend alors un bruit de bisou, immédiatement suivi d’un monumental bruit de baffe. Quand le tunnel se termine et que la lumière revient, Chirac et la Norvégienne sont assis comme si de rien n’était. Sarko, lui, se tient la tête à deux mains, visiblement sonné. Il se dit : – Chirac a embrassé la Norvégienne, elle a cru que c’était moi et elle m’a collé un pain, fait chier ce con. La Norvégienne pense : – Le nain a voulu m’embrasser mais il a loupé son coup et a embrassé le grand vicelard, qui n’a pas apprécié. Et Chirac se dit : – Au prochain tunnel, je refais le bruit du bisou et je lui en recolle une, à ce con de...

Read More

Le bon timing

Une femme est dans la cuisine se préparant à faire des oeufs à la coque pour le petit déjeuner. Son mari arrive. Elle se retourne et lui dit : – Fais-moi l’amour, là, tout de suite ! Les yeux du mari s’illuminent et il pense : « Héhé, c’est mon jour de chance ! ». Ne voulant pas laisser passer cette aubaine, il l’embrasse et l’honore sur la table de cuisine. Elle lui dit « Merci ! » et retourne à ses oeufs à la coque. Un peu perplexe, il demande : – Tu peux m’expliquer ? – Le minuteur pour les oeufs à la coque est...

Read More

Le dernier mot pour Jean-Pierre

Un soir, au lit. Lui : – Chérie, ça te dit de faire l’amour ce soir ? Elle : – Non, pas ce soir, chéri, je ne suis pas motivée, et puis j’ai un livre à finir. – C’est ton dernier mot ? – Oui, c’est mon dernier mot, Jean-Pierre ! – Est-ce que je peux appeler une amie...

Read More

L’homme parfait

Un homme marche dans la rue et réussit à attraper un taxi juste au moment où celui-ci allait repartir. Il entre dans le taxi et le chauffeur lui dit : – Vous avez attrapé votre taxi juste au bon moment. Comme Maurice. – Qui ça ? – Comme Maurice Gautier. C’était un type qui faisait tout absolument parfaitement. Juste comme vous venez de le faire en montant dans ce taxi. – Vous savez, chacun a ses petits problèmes… – Non, pas Maurice. C’était un athlète complet. Il aurait pu être tennisman professionnel. Il aurait pu faire le pro tour de golf. Il chantait comme un soliste d’opéra et dansait comme une star de Broadway… et vous auriez dû l’entendre jouer du piano ! – Quel homme ! – Il possédait une mémoire d’ordinateur : il se souvenait des dates d’anniversaire de tout le monde, connaissait tout du vin, des mets, des couverts à utiliser pour chaque plat. Il pouvait réparer n’importe quoi. Pas comme moi. Quand je change un fusible, le quartier entier est plongé dans le noir ! – C’était quelqu’un, hein ? – Et il savait parler aux femmes, comment leur faire plaisir et ne jamais leur répondre déplaisamment même si elles avaient tort. Ses vêtements étaient toujours impeccables, ses souliers toujours bien cirés. – Un homme extraordinaire, vraiment ! Comment l’avez-vous rencontré ? – Eh bien,...

Read More

Leçon de choses corses

La veille de sa nuit de noces, un jeune marié corse écoute les dernières recommandations de son père : – Mon fils, quand tu vas entrer dans la chambre, tu prends ta femme dans tes bras , parce qu’un Corse c’est FORT ! Ensuite, tu la jettes sur le lit , parce qu’un Corse c’est FIER ! Puis tu te mets tout nu , parce qu’un Corse c’est BEAU ! Le lendemain de la nuit de noces , son père lui demande comment ça s’est passé : -J’ai fait comme tu m’as dit : je l’ai prise dans mes bras pour l’amener dans la chambre , parce qu’un Corse c’est FORT ! Puis , je l’ai jetée sur le lit, parce qu’un Corse c’est FIER ! Ensuite, je me suis mis tout nu, parce que un Corse c’est BEAU ! – Et puis ? – Et puis je me suis branlé, parce qu’un Corse c’est autonome et indépendant...

Read More

Sagesse shaolin

La scène se passe dans un temple Shaolin sur le plateau du Tibet, au nord de l’Himalaya. Le disciple : – Très sage et très honorable Maître, pourriez-vous m’enseigner quelle est la différence entre une perle et une femme ? Le Maître : – La différence, humble petit scarabée anorexique, c’est que tu peux enfiler une perle des deux côtés, et une femme, seulement d’un côté. – Maître, honte à moi de vouloir contredire votre himalayenne sagesse, mais j’ai entendu dire que certaines femmes se laissaient enfiler des deux côtés ! Le Maître (avec un mince sourire) : – Alors, petit scarabée naïf, ce n’est pas une femme, c’est une perle...

Read More

Parce que l’eau, ça mouille

Guy et Denis résident dans un hôpital psychiatrique. Un jour, Guy longe la piscine. Il tombe à l’eau et coule à pic. Denis saute à l’eau et plonge chercher son copain au fond. Il le ramène à la surface. Quand le Directeur apprend l’acte héroïque de Denis, il décide de le laisser sortir immédiatement, pensant que si Denis est capable d’un tel acte il doit être mentalement stable. Il va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Denis : – Denis, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’apprendre. La bonne, c’est que nous te laissons sortir de l’hôpital parce que tu as été capable d’accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d’une autre personne. Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental. La mauvaise, c’est que Guy s’est pendu dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre. – Non, monsieur le directeur, il ne s’est pas pendu, c’est moi qui l’ai accroché pour qu’il sèche...

Read More

Je n’reconnais plus personne…

L’inventeur de la moto Harley Davidson, Arthur Davidson, décède et monte au ciel. À la porte, St Pierre dit à Arthur : – Vu que vous avez été un homme bon et que vos motos ont changé le monde, votre récompense sera de rencontrer Dieu directement. Dieu, reconnaissant Arthur : – Ainsi, vous êtes l’inventeur de la moto Harley Davidson ? – Oui, c’est moi … – Eh bien, il n’y a pas de quoi être fier d’avoir inventé quelque chose qui est instable, fait beaucoup de bruit, pollue outrageusement et coûte une fortune. Arthur, un instant embarrassé : – Excusez-moi mais… vous ne seriez pas l’inventeur de la femme ? – Mais oui ! – Eh bien, de professionnel à professionnel, il y a de graves défauts de conception dans votre invention : 1. Il n’y a pas de constance dans le design du pare-choc avant. 2. Ça claque et ça caquette constamment à haute vitesse. 3. L’arrière est trop mou et branle trop. 4. L’entrée est placée trop près de la sortie. 5. Enfin, les coûts de maintenance sont excessifs. – Hummmm , vous marquez des points, là ; attendez ! Dieu va sur son ordinateur céleste et tape quelques mots. L’ordinateur imprime les résultats et Dieu les lit à Arthur : – C’est vrai qu’il y a des défauts dans mon invention, dit Dieu, mais selon...

Read More

Caca story…

LE CACA FANTOME : C’est celui que tu sens sortir, que tu vois sur le papier mais pas dans la cuvette… LE CACA PROPRE : C’est celui qui sort, que tu vois dans la cuvette mais pas sur le papier… LE CACA ETERNEL : Tu t’essuies, tu t’essuies, tu t’essuies… Mais il en reste toujours sur le papier. Tu décides alors de remonter ton pantalon et de mettre une feuille de papier dans le caleçon pour éviter les traces de freinage… LE CACA 2, le retour de la revanche de la suite qui contre-attaque : Tu as fini mais quand tu remontes ton pantalon tu t’aperçois qu’il faut que tu chies encore un peu… LE CACA QUI TE FAIT POUSSER UNE VEINE SUR LE FRONT : C’est celui qui te fait forcer tellement fort que tu as peur de la crise cardiaque… LE BILLOT : C’est celui qui est tellement gros que tu as peur de le casser en tirant la chasse. Tu es surpris mais fier que cela vienne de toi… LE CACA J’AIMERAIS QUE CA SORTE : Tu veux chier, tu sens qu’elle est proche, mais tout ce que tu as ce sont des crampes et des pets… LE BOUT DU CACA : C’est celui qui fait tellement mal que tu jurerais qu’elle sort de travers… LA SPLASHEUSE : C’est celui qui sort avec tellement de vitesse...

Read More

Un lapin, une lapine

Dans un couvent, des religieuses ont un élevage de lapins. Le problème est qu’elles n’arrivent pas à distinguer les mâles des femelles. Elles demandent donc conseil à Jesus, le jardinier portugais, le seul homme au couvent et de ce fait forcément au courant de ce genre de choses. – C’est bien simple, leur dit Jesus, pour les distinguer, il suffit d’accrocher une petite clochette au cou des femelles, comme pour les vaches. La mère supérieure mandate donc soeur Marie-Madeleine pour aller acheter des clochettes chez le quincaillier. Mais une heure plus tard, elle revient, visiblement outrée, se plaindre à la mère supérieure. – Le quincaillier m’a demandé si j’avais des poils au cul ! La mère supérieure se rend donc chez le quincaillier et lui demande : – Pourquoi avez-vous demandé à l’une de mes soeurs si elle avait du poil au cul ? – C’est elle qui a commencé en me demandant si j’avais des clochettes à la pine...

Read More

Réseau informatique belge

Dans le cadre de fouilles dans le sous-sol russe à 100 mètres de profondeur, les scientifiques russes ont trouvé des vestiges de fil de cuivre datant d’environ 1000 ans. Les Russes en ont conclu que leurs ancêtres disposaient déjà il y a 1000 ans d’un réseau de fil de cuivre. Les Américains, pour faire bonne mesure, ont procédé à des fouilles dans leur sous-sol, jusqu’à une profondeur de 2000 mètres. Ils y ont trouvé des restes de fibre de verre datant d’environ 2000 ans. Les Américains en ont conclu que leurs ancêtres disposaient déjà d’un réseau de fibre de verre numérique. Et cela, 1000 ans avant les Russes ! Une semaine plus tard, en Belgique on a publié le communiqué suivant : « Suite à des fouilles dans le sous-sol belge jusqu’à une profondeur de 5000 mètres, les scientifiques belges n’ont rien trouvé du tout. Ils en concluent que les anciens Belges disposaient déjà il y a 5000 ans d’un réseau...

Read More

La musique adoucit les moeurs ?!

Placido Domingo rencontre Luciano Pavarotti : – Alors, qué cé que tou déviens ? – Eh bé, pour moi, ça va trés fort. J’ai fait uno souper concerto à Milano, 400.000 personnes, 42 rappels, lé poublic était fou ! Et tou sais, la vierge dé Milano, elle a pleuré ! Des larmes sont sorties dé la pierre ! Les gens criaient : Miracolo ! Miracolo ! Tout lé monde s’est mis à génoux dévant moi, le bonheur ! Et toi ? – Eh bé, moi, j’ai fait oun pétit concerto à Rio de Janeiro. Il y avait solément 800.000 personnes. J’ai fait 82 rappels, tou té rends compte ! Et puis là, Jésus, en haut dé la colline, est descendou mé voir, il m’a serré dans ses bras, il m’a dit : « Bravo ! Bravo ! Ton spettacolo, il est souper, pas comme l’autre encoulé à Milano qui a fait pleurer ma...

Read More