Select Page

Jamais contentes

Journal intime.

Jour 1
Nous avons célébré notre 25e anniversaire de mariage, mais il n’y avait pas grand-chose à célébrer. Quand est venu le moment d’aller au lit, il s’est enfermé dans la salle de bains pour pleurer.
Jour 2
Aujourd’hui, il m’a dit qu’il avait un grand secret à me confier. « Je suis impuissant » a-t-il fini par avouer, et il voulait que je sois la première à le savoir. Il ferait mieux de me dire des choses que je ne sais pas. Avec lui il y a toujours quelque chose qui ne va pas : quand il marche, il boîte, quand il mange, il digère mal, quand il se couche, il a des insomnies !
Jour 3
Notre mariage prend l’eau. Une femme a des besoins et son mari doit pouvoir les satisfaire. Hier en faisant le marché, j’ai vu l’étalage des concombres et j’ai fondu en larmes.
Jour4
C’est un miracle ! Il y a un nouveau médicament sur le marché qui s’appelle le VIAGRA et qui va lui résoudre son problème. Je lui ai dit : « Si tu prends du Viagra, tu seras tel que tu étais lors de notre nuit de noces ». Il m’a répondu « D’accord mais je préférerais que ta mère ne soit pas là, cette fois ». Je pense que ça va marcher. Demain j’achète ces pilules miracle et je remplace ses comprimés de Prozac par ceux de Viagra (j’espère que ça lui remontera autre chose que le moral).
Jour 7
Le Viagra doit lui monter à la tête. Hier, nous allions acheter de la viande et il était juste derrière moi. Au moment où la bouchère a empoigné le saucisson à l’étalage, j’ai senti quelque chose de tout dur me rentrer dans le derrière… Il a fallu que je lui donne une bonne claque dessus pour le calmer.
Jour 8
Je pense qu’il en a trop pris ce week-end. Hier il a passé la journée à apprendre des tours à son ‘nouvel ami’. Comme par exemple à lui faire soulever des poids attachés au bout d’une ficelle, ou bien encore faire un concours de lancer de cacahuètes en longueur… On dirait un gosse.
Jour 10
D’accord, je l’admets : je me cache. Il a pris des vacances pour profiter de sa vigueur retrouvée et moi je n’arrive plus à tenir le choc. J’ai tout essayé pour le calmer : jusqu’à punaiser un poster de Maïté au dessus de notre lit, mais rien ne peut le refroidir. Quand cela va-t-il s’arrêter ?
Jour 11
Il commence à ressentir les effets secondaires du Viagra et à voir ‘bleu’. Tout à l’heure, à la télé, il a confondu les « Simpsons » avec les « Schtroumpfs ».
Jour12
J’en ai marre de me faire enfiler. Je ne sais pas encore combien detemps je vais pouvoir supporter le régime de son marteau-pilon.
Jour13
Pourquoi n’est-il pas gay ? J’ai acheté tous les albums de Céline Dion et de Lara Fabian. Je les passe en boucle toute la journée mais rien n’y fait : je l’ai toujours à mes trousses !


Jour 14
Je pense que je vais le tuer. Il finira comme il aura fini sa vie sexuelle : raide ! Mais avec la chance que j’ai, on ne pourra peut-être même pas fermer le cercueil…

About The Author

Leave a reply