Sélectionner une page

La rédemption de Dracula

Dracula vient de se faire trucider à coups de pieu en plein coeur.
Il monte au ciel et se retrouve devant Dieu qui lui dit dans toute sa bonté :
– Je ne peux pas te laisser entrer au Paradis en raison de tous tes péchés et de tous ces meurtres que tu as commis en buvant le sang. Mais je vais te laisser une autre chance pour ta rédemption. Tu repartiras sur terre et tu seras réincarné en ce que tu désires, mais ce ne sera pas quelque chose d’humain.
Alors Dracula dit :
– Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang !
– Qu’il en soit ainsi.
Sur ce Dracula se retrouve transformé en chauve-souris vampire, sur terre.
Mais une semaine plus tard, Dracula est de retour devant Dieu: Il vient de se faire dégommer par un éleveur de bovins à coup de fusil de chasse.
Dieu dans sa grande miséricorde lui dit :
– Tu n’as pas eu le temps de t’amender. Je te permets de réessayer. En quoi veux-tu être réincarné ?
– En quelque chose qui boit du sang, comme avant !
– Qu’il en soit ainsi.
Et sur ce Dracula se retrouve transformé en moustique.

Ce coup-ci, Dracula-moustique se dit qu’il va être prudent…
Mais pas de chance, dès le premier repas il se fait lamentablement écrabouiller par la main vigoureuse d’un routier.
Une fois encore, Dracula se présente devant Dieu.
– Je vais te donner une dernière chance. Si tu ne parviens pas à t’amender dans cette dernière réincarnation, tu finiras en Enfer! Dans quoi désires-tu être réincarné ?
– Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang !
– Décidément… Tu es incorrigible !
Et Dieu transforma Dracula en serviette périodique.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse