Select Page

Les joies de la campagne

Deux bergers sont en train de discuter et l’un fait à l’autre :
– Moi j’comprends pas, j’arrive pas à faire faire des petits à mes brebis.
Le deuxième lui répond :
– Ecoute, c’est simple, demain au lever du soleil, tu fais monter les brebis dans la 4L, tu les emmènes au champ, tu les alignes, tu baisses ton pantalon et tu leur en mets un petit coup à chacune ; et le lendemain au réveil, si elles sont à l’ombre, c’est que ça a marché et, si elles sont au soleil, c’est qu’il faut recommencer… »
Et le lendemain, il met les brebis dans la 4L, les emmène au champ, les aligne et, hop, un petit coup chacune. Au réveil, il ouvre les volets et constate que les brebis sont au soleil. Il retourne voir son pote et lui explique. Celui-ci lui dit alors :
– Ne t’inquiète pas, il faut recommencer jusqu’à ce que ça marche.
Donc, le lendemain, il fait monter les brebis dans la 4L, les emmène au champ et leur met deux petits coups à chacune.
Le lendemain, au réveil, il dit à sa femme :
– Raymonde, ouvre les volets et dis-moi si les brebis sont à l’ombre ou au soleil.
La femme, étonnée, bougonne mais ouvre les volets. Et soudain, elle s’écrie :
– Oh mon Dieu !
Le berger :
– Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

Sa femme lui répond :
– Elles sont toutes dans la 4L et il y en a même une qui klaxonne au volant !

About The Author

Leave a reply