Sélectionner une page

​Le petit Emmanuel déménage à la campagne…

​Le petit Emmanuel déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 euros.

Le fermier doit livrer l’âne le lendemain, mais justement le lendemain :

“Désolé fiston, mais j’ai une mauvaise nouvelle : l’âne est mort !

– Bien alors, rendez-moi mon argent.

– Je ne peux pas faire ça. J’ai déjà tout dépensé…

– OK alors, vous n’avez qu’à m’apporter l’âne.

– Qu’est-ce que tu vas faire avec un âne mort ?

– Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola…

– Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !

– Certainement que je peux…

– Je ne dirai à personne qu’il est mort.”

Dans sa situation, le fermier se dit qu’il ne peut pas vraiment refuser.

Il amène donc l’âne au petit Emmanuel.

Un mois plus tard, il revient voir le petit Emmanuel.

“Qu’est devenu mon âne mort ?

– Je l’ai fait tirer au sort. J’ai vendu 500 billets à 2 euros : ça m’a fait… une recette de 1.000 euros !!

– Et personne ne s’est plaint ?

– Seulement le gars qui a gagné. Mais je lui ai rendu ses 2 euros et il n’a pas fait d’histoire !”

Emmanuel a vieilli et est devenu ministre des finances de la France,et depuis président …

Et pour gagner plus, il s ‘est toujours entouré d’ânes et continue à entuber tout le monde…!

Les recherches ne seront jamais abandonnées . . . .

Le mari et son épouse, lors d’un vol vers le sud, se retrouvent sur une île déserte après l’écrasement de leur avion.
Rien ne laisse présager qu’on pourra les secourir.
Le mari demande à son épouse (apparemment, c’est elle qui gère les finances) :

– “Chérie, est-ce que tu as payé nos impôts sur le revenu avant de partir ?”

– “Non !”

– ” Est-ce que tu as payé notre taxe immobilière avant de partir ?”

– “Non !”

– “As-tu payé notre taxe d’habitation avant de partir ?”

– “Non !” 

Alors le mari lui saute au cou et l’embrasse. Elle lui demande pourquoi il est si content. Il lui répond:

– “C’est sûr qu’ils vont nous retrouver”

Pingouin au zoo

Un homme trouve un pingouin dans la rue. Il croise un policier :
– J’ai trouvé ce pingouin. Qu’est-ce que je dois en faire ?
– Ben, je ne sais pas, moi. Emmenez-le au zoo !

Le jour suivant, le policier croise le même homme avec le pingouin :
– Eh bien, vous ne l’avez pas emmené au zoo ?
– Si, si, il a adoré.. Maintenant, on va au cinéma !

Le moment de solitude de l’institutrice

La nouvelle institutrice a envie d’inculquer des notions de psychologie à ses élèves. Elle s’adresse à la classe en ces termes :
– Que celui qui a l’impression d’être stupide par moments se lève !
Après une bonne dizaine de secondes, Pierre (encore lui !) se lève… de mauvaise grâce.
L’institutrice étonnée lui demande :
– Alors comme ça, Pierre, tu penses que de temps en temps tu peux être stupide ?
– Oh non, madame, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout…

La phrase négative

Trois élèves sont interrogés par leur professeur.

Celui-ci leur demande de faire une phrase négative avec le mot ‘manque’…

Le premier commence :
– Mon père a acheté une voiture mais il manque la climatisation.
– Très bien !

Le second se lance :
– Moi, mon père a acheté une maison mais il manque la piscine.
– Très bien !

Au tour du troisième :
– Moi, il ne me manque rien !

Le professeur est très étonné :
– C’est bien une phrase négative avec le mot manque mais il doit bien te manquer quelque chose chez toi,
réfléchis un peu…

L’élève répond toujours la même chose malgré l’insistance du professeur.
À la fin, il ajoute :
– Je vous assure qu’il ne me manque rien parce que l’autre jour, on était tous chez moi en famille
et ma sœur est entrée à la maison avec un monsieur noir et mon père a dit :
– Il nous manquait plus que ça !

Monsieur Météo

Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche.
Il appelle son météorologue et lui demande l’évolution pour les heures suivantes.
Celui-ci le rassure en lui affirmant qu’il pouvait y aller.
Le roi va tranquillement à la pêche car pas de pluie prévue.
Pour plaire à la reine il met ses plus beaux atours.

Sur le chemin, il rencontre un paysan monté sur son âne qui en voyant le roi dit :
“Seigneur mieux vaut que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans
peu de temps”
Bien sûr, le roi continue en pensant :
“Comment ce gueux peut-il mieux prévoir le temps que mon spécialiste diplômé
grassement payé qui m’a indiqué le contraire.
Poursuivons…
Et c’est ce qu’il fait… mais il se met bientôt à pleuvoir à torrents.
Le roi rentre trempé, la reine se moque de le voir dans un si piteux état.
Furieux, le roi revient au palais et congédie illico son météorologue,
puis il convoque le paysan lui offrant le poste vacant…
Mais le paysan refuse en ces termes : “Seigneur, je ne
suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo et
de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées
cela signifie qu’il va pleuvoir ”
Et le roi embauche l’âne…
C’est ainsi que commença en FRANCE la coutume de recruter des ânes
pour les postes de conseillers les mieux payés.
C’est depuis ce moment, que fut décidé de créer
une école : l’ E.N.A. (l’ École Nationale des Ânes)
et ses diplômés, dont nous pouvons mesurer,
tous les jours, les brillantes compétences..