Sélectionner une page

​Le petit Emmanuel déménage à la campagne…

​Le petit Emmanuel déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 euros.

Le fermier doit livrer l’âne le lendemain, mais justement le lendemain :

“Désolé fiston, mais j’ai une mauvaise nouvelle : l’âne est mort !

– Bien alors, rendez-moi mon argent.

– Je ne peux pas faire ça. J’ai déjà tout dépensé…

– OK alors, vous n’avez qu’à m’apporter l’âne.

– Qu’est-ce que tu vas faire avec un âne mort ?

– Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola…

– Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !

– Certainement que je peux…

– Je ne dirai à personne qu’il est mort.”

Dans sa situation, le fermier se dit qu’il ne peut pas vraiment refuser.

Il amène donc l’âne au petit Emmanuel.

Un mois plus tard, il revient voir le petit Emmanuel.

“Qu’est devenu mon âne mort ?

– Je l’ai fait tirer au sort. J’ai vendu 500 billets à 2 euros : ça m’a fait… une recette de 1.000 euros !!

– Et personne ne s’est plaint ?

– Seulement le gars qui a gagné. Mais je lui ai rendu ses 2 euros et il n’a pas fait d’histoire !”

Emmanuel a vieilli et est devenu ministre des finances de la France,et depuis président …

Et pour gagner plus, il s ‘est toujours entouré d’ânes et continue à entuber tout le monde…!

La politique, c’est un métier

Dans un train, Sarko, Chirac et une jolie Norvégienne voyagent dans le même compartiment. Ils roulent sans se parler depuis des heures quand un tunnel vient plonger le train dans l’obscurité la plus totale.
On entend alors un bruit de bisou, immédiatement suivi d’un monumental bruit de baffe.
Quand le tunnel se termine et que la lumière revient, Chirac et la Norvégienne sont assis comme si de rien n’était. Sarko, lui, se tient la tête à deux mains, visiblement sonné. Il se dit :
(suite…)

L’horloge multiusage

Un homme décède et va au paradis.
Il arrive dans le bureau de St-Pierre et remarque que les murs sont ornés d’une multitude d’horloges. Intrigué, il lui demande :
– Dites-moi, à quoi servent ces horloges accrochées contre vos murs ?
Et le saint homme de lui répondre :
– Ce sont les horloges du mensonge : lorsqu’une personne dit un mensonge, son horloge personnelle avance d’une heure. Voici, par exemple celle de mère Teresa. Elle est bloquée sur midi, ce qui signifie qu’elle n’a jamais dit de mensonge. Voici celle de Martin Luther King, elle marque deux heures : donc il a prononcé deux mensonges dans sa vie.”
L’homme observe les différentes horloges et demande :
– Je ne vois pas celle de Jacques Chirac.
St Pierre : (suite…)

Toujours le dictionnaire…

La CX de Chirac remonte paisiblement les Champs-Élysées.
Tout à coup, elle est rattrapée par la 407 de Delanoë.
Quand les voitures sont côte à côte, Delanoë baisse sa vitre et crie à Chirac :
– Espèce de bon a rien !
Et il referme sa vitre.
Chirac fait signe au chauffeur de rattraper Delanoë, il descend sa vitre et hurle :
– Magouilleur !
Delanoë rattrape Chirac et crie :
– Escroc !
Excédé, Chirac finit par crier :
– EMBRAYAGE !
Delanoë, tout surpris par cette ” insulte”, renonce à continuer ce duel verbal.
Il rentre chez lui en se demandant ce que ce mot pouvait contenir comme insulte. Il décide de regarder dans le dictionnaire si ce mot a un double sens.
Il ouvre son petit Robert et lit : “Embrayage… (suite…)

Petit test d’intelligence

Jacques Chirac dîne avec la reine d’Angleterre. Soudain, il lui demande :
– Votre Majesté, vous m’impressionnez, vous êtes toujours entourée de gens intelligents, comment faites-vous ?
La reine lui répond :
– C’est très simple. Je les tiens constamment en alerte. Je leur fais passer régulièrement des petits tests pour être bien sûre que leur intelligence reste vive.
Chirac, stupéfait :
– Ah oui ? Comment faites-vous ça ?
La reine s’empare du téléphone :
– C’est très simple. Je vais vous montrer.
Elle appelle Tony Blai:
– Bonjour Ton!
– Bonjour Votre Majest!
– Tony, j’ai un petit test d’intelligence pour vous. C’est l’enfant de votre père et de votre mère mais ce n’est pas votre frère, ni votre soeur. Qui est-c?
– C’est moi !
– Bravo, vous avez gagné ! Merci Tony, à la prochaine.
La reine raccroche. Jacques Chirac est impressionné :
– Wow !

De retour à Paris, notre président décide de mettre en pratique la technique de la reine d’Angleterre. Il téléphone à Jean-Pierre Raffarin :
– Bonjour Jean-Pierre, c’est Jacques ! J’ai un petit test d’intelligence pour toi !
– Ah oui ? Vas-y.
– C’est l’enfant de ton père et de ta mère mais ce n’est pas ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce ?
– Oh ! Attends un petit peu. Je n’étais pas préparé à ça. Laisse-moi quelques minutes pour y penser. Je vais te rappeler. D’accord ?
– Pas de problème !
Jean-Pierre Raffarin s’empresse alors d’appeler Nicolas Sarkozy :
– Bonjour Nicolas, c’est Jean-Pierre. Je ne sais pas ce qui lui prend, mais Chirac vient de me faire passer un test d’intelligence. Et ce n’est vraiment pas évident. M’aiderais-tu ?
– Avec plaisir.
– Voilà. C’est l’enfant de ton père et de ta mère mais ce n’est pas ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce ?
– Ben, c’est moi !
– Parfait ! Merci !

Et Jean-Pierre Raffarin s’empresse de rappeler Jacques Chirac :
– Jacques, tu peux me redemander ton énigme.
– Ok. C’est l’enfant de ton père et de ta mère mais ce n’est pas ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce ? (suite…)